Livraison gratuite à l'achat de 75$ et plus!

Baby blues ou dépression post-partum?

 

Baby blues

Le baby blues est temporaire, il apparaît généralement autour du 3ème jour suivant l'accouchement. Les mamans vivent des chutes d’hormones très importantes dans leur corps et la montée laiteuse commence à se manifester. C'est très exigeant pour elles.

Les mamans vivent beaucoup d'anxiété en plus du manque de sommeil. Ce petit cocktail rend les mamans irritables. La 3ème journée est la journée ou le/la partenaire doit être le plus attentionné(e) car les mamans sont très sensibles. 

En tant qu’accompagnante à la naissance, je choisis souvent la 1ère visite post-natale 3 jours après l'accouchement, afin de rassurer et permettre à la maman de pleurer sans jugement. Le baby blues peut se dérouler durant les 2 premières semaines post-partum

Généralement, les mamans se sentent de mieux en mieux et l’aide apportée par l’entourage favorise cette étape qui touche environ 80% des femmes.

 En résumé, les symptômes du Baby blues sont : 

  • Sauts d'humeur;
  • Irritabilité;
  • Anxitété.

 

Dépression post-partum

La dépression post-partum, quant à elle, peut se manifester à tout moment durant la première année suivant l’accouchement. Elle touche environ 7% des mères.  

Les symptômes sont une profonde tristesse et une fatigue permanente malgré les siestes et un bon repos. Les mamans se sentent devalorisées, sont irritables et se culpabilisent. De plus, les activités quotidiennes sont difficiles à faire. Elles n'éprouvent pas de plaisir et leur appétit change. 

Cela les affectent durant une longue période, il peut y avoir des jours plus ou moins difficiles mais les mamans ont l’impression d'être submergées et incapable d’apprécier un quelconque plaisir. 

Les symptômes décrits ci-dessus sont des signes pour demander de l’aide auprès des professionnels de la santé et obtenir du soutien. 

Il est très important que le/la partenaire soit aussi accompagné(e). En effet les dépressions post-partum touchent aussi les partenaires. Les symptômes apparaissent souvent entre le 3ème et le 6ème mois après la naissance.

Il n’existe pas une seule cause pour la dépression post-partum mais une combinaison des éléments suivants en est souvent la raison :

  • Les hormones, dont la chute d'oestrogène et de progestérone;
  • Les hormones produites par la glande thyroïde;
  • Le manque de sommeil;
  • L’image physique ne correspond plus à celle que nous connaissions;
  • L’adaptation à un nouveau rôle, soit la matrescence (1).  

Pour diagnostiquer une dépression post-partum, les professionnels de la santé utilisent une grille d'évaluation avec des questions, la grille d'Edimbourg. Un suivi et de l’aide de la part de différentes ressources seront mises en place. Il est extrêmement important de faire appel à cette aide, afin de privilégier un rétablissement sur le long terme.  

Pour terminer, voici un récapitulatif des symptômes de la dépression post-partum:

  • Profonde tristesse;
  • Épuisement permanent;
  • Culpabilité excessive;
  • Irritabilité et refus de bébé
  • Anxiété extrême vis à vis du bébé
  • Désintérêt pour les activités;
  • Manque de plaisir;
  • Changement d'appétit.

Vous pouvez communiquer avec la ligne info social au 811 et les professionnels de la santé pourront vous guider afin d'obtenir l'aide dont vous avez besoin. 

Si vous désirez faire une grille d'auto-évaluation, voici le lien : Outil de dépistage : La dépression post-partum (EPDS, 10 questions).

 

Sylvie Gautier, 

Accompagnante en périnatalité 

sylviegau.sgs98@gmail.com

____________________________

  1. Matrescence : terme utilise par l’anthropologue Dana Raphael pour décrire le passage de femme à mère. Ainsi, la naissance d’un bébé entraîne la naissance d’une mère. Tout comme le passage de l’enfance à l'adulte on parle d’adolescence. 

Laisser un commentaire