Livraison gratuite à l'achat de 75$ et plus!

Rêve d'enfant

 

D’aussi loin que je me souviens, j’ai toujours voulu être enceinte et avoir des enfants. Très tôt, j’ai connu un peu le monde de l’infertilité via la soeur de ma mère : ma tante Nicole. Nicole était une femme célibataire qui voulait un enfant. Elle a dû passer par les États-Unis pour avoir un transfert d’embryon car au Québec, les femmes célibataires n’y avaient pas encore accès. J’avais 13 ans.

Son transfert n’a pas fonctionné et, malheureusement, ma tante n’a jamais eu d’enfant.

J’étais très triste pour elle puisqu'elle aurait fait une bonne maman!

Au secondaire, mon professeur de français, Gérard Blouin, nous apprend la passion de la lecture. J’en ai lu des livres dans ma vie grâce à lui! Un qui m’a marqué est : Arianne, mère porteuse de Michel Lavoie.

La petite voix en moi à sonner une cloche sans que je ne le réalise. J’ai aimé le livre, beaucoup. Quel beau geste! Est-ce que je peux faire ça plus tard? Et c’est un peu tombé dans l’oublie...

J’ai toujours dit que j’aurai quatre enfants. Je n’ai pas des grossesses faciles. J'ai des vomissements chroniques, une perte de poids, etc. Après ma troisième grossesse, je me suis séparée du papa de mes enfants. Je n'avais pas pleinement vécu ma dernière grossesse après ma troisième puisque que je pensais en vivre une autre. Je n'avais pas profité de ma dernière bedaine et des derniers petits coups derrière mon nombril. Je n’avais pas fait mon deuil de la grossesse, mais je savais que ma famille était belle et bien terminée.

Puis un jour que je parcourais les allées d’une librairie à la recherche d’un nouveau livre à lire, un titre m’a accroché :

Aventure au pays des cigognes de Line Picard (Journal d’une mère porteuse)

J’ai acheté le livre et je suis allée dans un parc près chez moi. Je l’ai dévoré en quelques heures seulement !

Le processus de ma tante, le livre de jeunesse qui m’a marqué, ce journal de bord d’une mère porteuse, le désir de revivre cette quatrième grossesse, mais sans avoir un autre bébé ont fait ressortir le désir secret enfoui au fond de moi depuis mon enfance. 

JE SERAI MÈRE PORTEUSE !

----------------------------

Marie-Claude Corbeil

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés